NKONGSAMBA : UNE INTEGRATION REUSSIE

Entourée de montagnes, la ville de Nkongsamba, comme celles qui l’entourent, est situé dans le département du Moungo, dans la province du Littoral, territoire habité à l’origine par les familles Balong, Bonkeng, Bakaka et Mboh, issues de l’ethnie Sawa (*) sous la couronne du Roi Bell. « Nkong » signifie en Mboh « montagne », et « Samba » le chiffre sept (7) : ce territoire qui s’étend sur des superficies bien délimitées était donc entouré, comme pour le protéger, de « 7 montagnes », sur des terres bénies par la nature.

histoireL’histoire de cette ville se confond souvent avec celle des personnes qui ont eu le privilège d’y vivre..Il est très vraisemblable que ce phénomène nous vienne en partie de la manière dont ceux qui sont arrivées très massivement, y compris les européens, et se sont INSTALLÉS dans la région, notamment à Nkongsamba, ont su, malgré leurs différences, organiser un modèle unique du « vivre ensemble » qui aujourd’hui est la référence pour nous tous.   Ce sentiment inexplicable d’appartenir à quelque chose d’indescriptible qui nous rassemble, un esprit absolument unique qui fait la différence et que seule la ville de Nkongsamba procure. Il s’agit de cette intégration réussie… à cette époque, où être riche c’était d’abord et avant tout, posséder des terres, et où aller à Nkongsamba c’était une sorte de « ruée vers l’or », un contexte historique et social a su traverser le temps et les crises néanmoins comme dans une relation fusionnelle fusionnelle nous avons aujourd’hui le devoir    d’entretenir cet amour en agissant , en

développant des actions concrètes en tenant par les bras les plus jeunes, en récompensant l’effort et le travail. En « réinventant » ce qu’on sait faire le mieux l’agriculture, l’élevage et la pisciculture. Tous ensembles les enfants de Nkongsamba doivent agir pour faire renaître cette ville. En ce qui concerne l’APN, elle prendra sa part de responsabilité pour préserver et perpétuer ce modèle de vivre ensemble.